Réhabilitations

PRU MIREUIL

Programme de Renouvellement Urbain du quartier de Mireuil

Découvrez au travers de cette carte interactive les opérations et leur localisation, ainsi qu’une animation des 2 projets « phare » du programme : l’aménagement de la future place des Châteaux d'eau et la restructuration du bâtiment Utrillo.

Stratégie urbaine

Le  projet de renouvellement urbain du quartier de Mireuil s’appuie sur la volonté de changer profondément l’image du quartier en l’ouvrant sur l’ensemble de la ville et en réhabilitant fortement les immeubles du site.


Le projet a été élaboré autour de trois objectifs qui aujourd’hui prennent sens dans ce secteur où sont concentrées une grande partie des opérations qui font l’objet de l’avenant

  • Créer un cœur de quartier en l’ouvrant sur le parc Kennedy,
  • Favoriser la mixité sociale,
  • Remodeler les formes urbaines.


Le programme

Le PRU de Mireuil est concentré autour du secteur dit du « Gavarni » ou des « Châteaux d’eau », aujourd’hui disparus.

La carte interactive permet de situer le périmètre d’intervention du programme et la quarantaine d’opérations qui le composent.

Ces interventions portent essentiellement sur le logement (réhabilitation/résidentialisation, démolitions/reconstructions), mais aussi sur les espaces et les équipements publics.

Il s’agit là d’un vaste projet qui a débuté en 2004/2005 (avec la démolition du bâtiment Gavarni et la sécurisation des halls d’entrée du bâtiment Meissonier) et qui se poursuit jusqu’en 2015.


Logements

L’Office porte 70% du total des investissements du PRU. Ce sont près de 75 M€ qui mobilisés par l’Office dans ce volet logement

      Réhabilitations

Un millier de logements sont réhabilités, 14 immeubles  sont concernés : Utrillo, Luxembourg, Ingres, Lebrun, Boucher, Millet, Vouet, Fouquet, Nattier, Delaunay, Dubuffet, Dufy, Bossuet et Blaise Pascal.

Il s’agit de réhabilitations importantes touchant autant l’intérieur des logements que les façades ou les parties communes.

Le coût moyen de ces interventions s’élève à 26 000€/logement.

         Résidentialisations

En complément des réhabilitations, 806 logements répartis sur 12 bâtiments ont été résidentialisés: Utrillo, Luxembourg, Ingres, Boucher, Millet, Vouet, Fouquet, Nattier, Delaunay, Dubuffet, Dufy, Meissonier. Ces interventions consistent à aménager les abords des immeubles, en sécurisant et en privatisant les accès, les stationnements et les locaux communs, dans l’esprit d’une « résidence ».

Le coût moyen de ces interventions s’élève à 7000€/logement.


         Démolitions

297 logements sont démolis, dont 5 immeubles intégralement (Gavarni, Manet, Braque, Parco, Charlopeau) et 2 partiellement (Utrillo, Luxembourg).

Reconstructions

297 logements sociaux sont reconstruits par l’Office Public de l’Habitat pour compenser les logements démolis.

50 logements sont reconstruits sur le quartier, 190 sur d’autres secteurs de la Ville (Beauregard, Port Neuf, Centre ville) et 57 sur d’autres communes de l’agglomération  (Périgny, Sainte Soulle, Puilboreau).

La carte interactive (voir plus haut) fait figurer un plan de localisation des constructions de logements sociaux. Par ailleurs, environ une cinquantaine de logements privéssont prévus à la vente et à la location . La plupart sont construits par l’Association Foncière Logement (en contrepartie des financements apportés par l’ANRU), ainsi que par l’Office. 

Le relogement

La démolition des 297 logements nécessite le relogement préalable des locataires y habitant. L’OPH et le CCAS de la Ville de La Rochelle ont désigné des référents qui accompagnent et les personnes et familles dans leurs démarches.

La Convention de relogement précise les engagements des partenaires et les différentes étapes du parcours de relogement.
La Charte de relogement recense les modalités concrètes du relogement pour les bailleurs sociaux et les locataires concernés.

Aujourd’hui toutes les familles ont été relogées.

Eléments financiers

Financement public total : Environ 110 M€

  • Office Public de l'Habitat et Altantic Aménagement: 50.7 M€
  • Ville de La Rochelle: 16 M€
  • Communauté d'agglomération de La Rochelle: 5.6 M€
  • ANRU: 25 M€
  • Région Poitou-Charentes: 8.3 M€
  • Conseil Général de la Charente-Maritime: 1.8 M€
  • Autres (Ademe, Europe, CDC...): 2.5 M€

Retrouvez les Brèves de chantiers, le journal de la rénovation du quartier

  • Pour aller plus loin, voici quelques exemples des travaux menés par le PRU de Mireuil

Parc Kennedy

Réhabilitation des immeubles 1 à 11bis Cours Louis Guillet

L’Office a réalisé en 2011 la réhabilitation des 252 logements des 6 immeubles situés en bord du parc Kennedy à Mireuil.

  • La réfection totale des installations de chauffage ;
  • Le remplacement des sanitaires et des chauffes eau gaz ;
  • La création d’une ventilation mécanique.

L’enveloppe du bâtiment n’a pas été oubliée avec :

  • Le remplacement de l’ensemble des menuiseries par des ensembles PVC avec double vitrage renforcé
  • La réalisation d’un bardage avec une isolation de 12cm sur l’ensemble des façades des bâtiments.
  • La réfection de la terrasse par une étanchéité asphalte et une isolation de 10 cm.

L’aménagement des pieds de bâtiment comporte la mise en place d'une rampe permettant l’accès des personnes à mobilité réduite et la création de locaux vélo et moto.

Les espaces extérieurs ont été réaménagés pour, d’une part protéger les pieds de bâtiments par des plantations adaptées et d’autre part créer des aires de stationnement supplémentaires intégrées à l’aménagement paysagé et favorisantles relations du quartier vers le parc.

Enfin des containeurs de tri sélectif enterrés ont été installés en bordure de trottoir.

Immeuble Luxembourg

Réhabilitation de 158 logements avenue du Luxembourg

 25 logements de la Porte 40 du Luxembourg ont été abbatus fin 2011.

Le projet de rénovation urbaine a prévu la création d'un espace public ouvert sur le parc Kennedy à cet emplacement.

Parallèlement, une résidentialisation avec aménagement des espaces arrières, ainsi qu’une réhabilitation technique importante (réfection des façades, bardages, menuiseries extérieures, halls, cages et caves ; révision de l’ascenseur ; remplacement des appareils sanitaires, de la ventilation ; le tri sélectif ; la réfection électrique et TV) ont été réalisées en 2012/2013.

Vous pouvez retrouver la présentation publique réalisée en 2012 en cliquant sur le lien ci-dessous(fichier PDF).

Immeuble Lebrun

Réhabilitation du Lebrun

Situé avenue de la Résistance, dans la continuité du bâtiment Ingres, le bâtiment Lebrun faisait face au bâtiment Manet démoli fin 2011. Depuis il ferme la future place du « cœur de quartier » prévue dans le Porgramme de Renouvellement Urbain.

Les halls ont été sécurisés (portiers) et le confort des logements a été amélioré : réhabilitation sanitaire et électricité, menuiseries extérieures et portes palières, tri sélectif, suppression V.O., ventilation, VMC.

Immeubles Boucher et Millet

Les bâtiments Boucher et Millet se situent entre les anciens immeubles Gavarni (démoli pour la création de la future place), Parco, Charlopeau et Braque démolis en automne 2011 dans le cadre du PRU.

La réhabilitation technique des bâtiments Boucher et  Millet complète les interventions de résidentialisation sur les parties communes.
La résidentialisation a redéfini des limites espaces publics/espaces privés.

La réhabilitation améliore l’image des bâtiments par le traitement des façades et le confort des logements par une intervention sur les sanitaires et l’électricité,  le chauffage, les menuiseries extérieures.

Immeuble Ingres

Réhabilitation

Porte du quartier de Mireuil depuis la rocade, la réhabilitation et la résidentialisation de ce bâtiment  permettent désormais de préserver  son attractivité.

Les travaux comprennent la réfection de l’étanchéité des terrasses, la réfection des façades, le changement des menuiseries et des jalousies, la remise à niveau électrique et sanitaire, la mise en place d’une ventilation VMC, l’installation de portiers, la réorganisation des espaces extérieures, des parking et des halls et enfin, la réorganisation des caves et de la collecte des ordures ménagère.

Demolition de la cheminée et de la chaufferie centrale de Mireuil

La démolition de la chaufferie centrale de Mireuil qui se situe entre les bâtiments Luxembourg et Meissonnier a eu lieu en novembre 2013.

La démolition de la chaufferie centrale de Mireuil qui se situe entre les bâtiments Luxembourg et Meissonnier a eu lieu en novembre 2013.
Il s'agit de la toute dernière opération de démolition du Programme de Renouvellement Urbain.

Les Mireuillais bénéficient depuis octobre 2013 de la fourniture de chauffage à 100% par le réseau de chaleur issu de l’Unité de Valorisation Energétique - UVE - de Port Neuf, le principe étant de produire de la chaleur grâce à l’incinération des déchets ménagers recyclés. La chaufferie centrale de Mireuil qui intervenait auparavant en appoint du réseau de chaleur n’a donc plus d’utilité.

Alors que la chaufferie est en cours de désamiantage, la cheminée de 66 mètres de hauteur fixée au pignon du Meissonier à été démontée.
Après avoir décompartimenté le conduit au chalumeau en plusieurs tronçons, la grue est venue les déposer l'un après l'autre au pied de l’immeuble. L’opération spectaculaire aura durée 3 jours.
Les travaux seront terminés en début d’année 2014.

Démolitions

Depuis 2008, les 14000 habitants de Mireuil voient leur quartier évoluer et leurs conditions de vie s'améliorer.

  • Le Parco - octobre 2011
  • Le Parco - octobre 2011
  • La Parco - octobre 2011
  • Le Parco - octobre 2011
  • Le Parco sous la neige début 2012
  • Le Manet - novembre 2011
  • Le Manet - novembre 2011
  • Le Manet - novembre 2011
  • Charlopeau - décembre 2011
  • Charlopeau - décembre 2011
  • Charlopeau - décembre 2011
  • Fin du Braque et du Charlopeau

En  2011, 4 immeubles construits en 1966 sur l'ancien secteur des châteaux d'Eau ont été démolis:

- Le  Parco début octobre

- Le Manet mi-novembre

- Le Charlopeau fin novembre

- Le Braque fin décembre

Le relogement des familles de ces quatre immeubles a faît l'objet d'une attention particulière : 300 relogements ont été effectués par l'Office.

L'objectif principal du projet est la création d'un véritable coeur de quartier sur l'ancien secteur des châteaux d'eau, récemment démolis eux aussi.

En parallèle l'Office et ses 150 collaborateurs se tournent vers l'avenir et s'engagent à livrer 1373 logements neufs et à en réhabiliter 2 295 d'ici 2020.